30 janvier 2009

Roman

« Dès le jour où ce maître – nommé d’après trois panneaux (à Francfort), supposés provenir de Flemael), près de Liège – fut reconnu comme une personnalité artistique, on a remarqué une étroite affinité entre son style et celui de Rogier van der Weyden ; mais cette affinité a été interprétée de façons diverses. On le crut d’abord un brillant disciple de Rogier. Puis, du statut d’élève, on le promut au rang de maître de ce même Rogier, et – sur la foi de documents déjà connus avant sa « découverte » – on l’identifia avec un certain... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2009

En cours

Posté par lettre_du_jeudi à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2009

Suite camusienne III

Pour Henri, il va de soi Au risque de sombrer dans le grand n’importe quoi, un regard centré assurément me paraître être la condition de la mobilité textuelle, qu’elle soit du fait de l’auteur construisant son œuvre ou du fait du lecteur échafaudant sa lecture, et en un sens réécrivant ce qu’il lit (dans le meilleur des cas, il est vrai, mais bon). De nombreux fétiches pour parler en langue camusienne hantent les pages de la prose du Journal. Je ne me risque pas à les énumérer, il en manquera toujours au moins un que j’aurai... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 09:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 janvier 2009

Jours disparus

Ce matin, blanc sur noir, ou plutôt blanc dans le noir, imbriqué avec le noir, émergeant du noir, le causse glacé. Lecture de Théodor Fontane et hier La montagne Magique d’après Thomas Mann, sur Arte. Les deux motifs auront été  la teneur de l’air et du temps de ces deux derniers jours. Fontane est plus léger que Mann, mais ce n’est en rien une objection à son œuvre. J’ai déjà eu l’occasion de noter l’influence qu’il avait exercée sur Franz Kafka. Kafka lui a emprunté, du moins c’est l’une des sources, le motif du château. Il y a... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2009

Amorce

Posté par lettre_du_jeudi à 12:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2009

The Garden of Love (Improvisation Number 27)

Thus I knew I might influence the people to look  at the picture, which I thought  of importance  for themselves. Alfred Stieglitz Ce fut une dépense un peu folle, mais le « key set » de Stieglitz m’apporte chaque jour sa moisson de pur plaisir visuel et m’aide également à comprendre le sens d’un travail artistique rigoureux et honnête. Il est devenu de plus une vraie source d’inspiration, ce qui est sans doute l’essentiel. Ce matin, je m’attarde sur une photographie en particulier car elle... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 09:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 janvier 2009

Suite camusienne II

La notion d’auteur est intimement liée à l’idée d’autorité. De ce point de vue, il est curieux que la doxa maintienne un terme si peu en cour au vu de ses liaisons étymologiques et homophoniques. Dans l’extrait du Purgatoire cité ci-dessous, le regard du narrateur est détourné vers la gauche per forza. Et combien de fois dans le poème, Dante n’est-il contraint d’agir d’une sorte plutôt que d’une autre, soit par l’intervention de Virgile, soit par l’intervention d’une autre autorité ? Il apparaît pourtant que la question de ce qui dans... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2009

Troppo fiso!

À l’ombre de Bellacqua, persistons à nos gloses. Le chant XXXII du Purgatoire offre en son début une magistrale mise en scène du regard. C’est une leçon sur la fascination d’abord pour le narrateur et c’en est une ensuite pour le lecteur. Cette leçon d’optique est en réalité une leçon de poétique du regard. Dante assiste à une procession, Virgile n’est plus là. Le paradis s’ouvre à lui. Or, Dante commence par se faire morigéner par des déesses à cause de son regard trop fixe (Troppo fiso !) :Mes yeux étaient appliqués si fixementA... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2009

À l'ombre de Bellacqua

La paura, la paura, la paura ! Trois fois dès le début du chant I de L’Enfer, Dante évoque la peur. Peur qui en italien prend des accents plus dramatiques encore à cause de la syllabe supplémentaire et du rapport entre le son « p » et « r » et le son « au » et « a ». La seconde syllabe évoque quelque chose comme une chute, une descente, une césure. La brève coupant, arrêtant l’élan de la longue. Cette tension syllabique est à l’image du chant lui-même qui joue entre avancée et arrêt. Jeu qui exprime les craintes et les doutes du... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2009

Défense et illustration de la nouvelle bande dessinée

Présentation de « Lenin Kino » (à paraître aux éditions Frémok en 2009) L’album de bande dessinée "Lenin Kino" s’inscrit dans la quête formelle, graphique et poétique de la nouvelle bande dessinée telle qu’elle se pratique dans le contexte de la maison d’édition Frémok. Cette quête se caractérise par plusieurs aspects qui se relancent mutuellement :-    La narration tente de s’établir à partir d’une grille très ferme : la superposition systématique de deux cases par pages, et de contraintes... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]