19 octobre 2006

Zibaldone, à livre ouvert.

"La civilisation consiste pour les nations en un équilibre où la nature est tempérée par la raison." (Zibaldone, p. 107) * "Les Romains ne furent jamais aussi philosophes que lorsqu'ils basculèrent dans la barbarie." (idem) * "...ce ne sont ni la philosophie ni la raison qui sauvegardent la liberté des nations, même si l'on prétend aujourd'hui leur faire régénérer la République, mais ce sont les vertus, les illusions, l'enthousiasme, en un mot la nature,..." (idem) * ... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2006

Zibaldone, à livre fermé.

Jeudi 19 octobre 13:57Prenant le contre-pied de toute la tradition philosophique, Leopardi propose une conception positive de l'illusion. Cette notion doit être saisie dans un double rapport. D'une part, l'illusion est interprétée en liaison avec la nature et d'autre part l'illusion est conçue selon le mode d'être des anciens. A un autre niveau, l'illusion est envisagée comme critère esthétique, comme mise en scène du naturel. Le poète, le peintre se doit de paraître naturel, il doit feindre d'écrire ou de peindre comme si écrire ou... [Lire la suite]
Posté par lettre_du_jeudi à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]